Carnet de voyage

Road trip Breton

1434 vues | 25 août 2020

2020 : nos valeurs écologiques nous conduisent à réfléchir sérieusement à un voyage sans avion cette année. On louche sur le pass Interrail pour découvrir l’Europe de l’Est. Confinement. Fermeture des frontières. La Bretagne c’est un rêve qu’on a jamais pris le temps de faire. Banco !

Par

Nous sommes un couple de voyageurs : Josselin, 31 ans & Sarah 30 ans. Sarah – je suis déjà partie 2 fois en van aménagé (Sud-Ouest + USA) et Joss également une fois aux USA.  De mon côté, je pourrais vivre ainsi pendant 6 mois sans ressentir la moindre gêne liée à l’absence de confort, Joss quant à lui est plus sensible à cette question et accepte de perdre en confort si on glisse quelques nuits en Airbnb au milieu et qu’on trouve une option pour se doucher. Dans les 2 cas, un road trip est possible alors laissez-vous tenter par notre Road trip Breton !

01
Bordeaux – Nivillac

(proche de Vannes)

Départ de Bordeaux à midi après avoir coché toute notre check-list de départ ! Arrivés sur un spot ultra chouette grâce à l’application Park4Night, face à un tout petit port et un grand pont (viaduc ?). Aucune mauvaise surprise sur l’équipement de la voiture, good point ! La première nuit sera la moins appréciée… le temps de prendre nos marques et de s’habituer au confort de la voiture. 

01-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

02
Nivillac – Josselin – Dinan – Saint-Malo – Saint-Suliac

Dès le jour 2 finalement on change notre itinéraire pour faire un stop à Josselin, ville qui a donné le prénom de l’un d’entre nous. 

Découverte de cette petite ville, son château, son église (et son clocher qui a sonné alors même qu’on était dedans !), son petit canal et évidemment on démarre notre road trip culinaire par une galette ! Yum Yum !

02-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van
Il est beau mon Josselin !

Poursuite par le Nord de la Bretagne, on quitte le Morbihan pour aller cotoyer la frontière entre Ile-et-Vilaine et Côtes d’Armor avec un stop à Dinan : une petite ville pleine de charme (mais bondée) avec des remparts et beaucoup de galeries d’art. 

Fin de la journée à Saint-Malo à marée basse, sans personne (en plein mois de juillet, c’est royal – la pluie y était peut-être pour quelque chose ?). La ville est aussi bourrée de charmes (et de restaus qui ont tous l’air aussi bons les uns que les autres mais le van nous appelle).

04-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

On dort à Saint-Suliac au bord de la Rance, un spot encore une fois magnifique ! On croise des road tripers qui nous donnent un super tips : se doucher dans les campings en demandant gracieusement aux gérants s’ils sont d’accord (spoiler : on l’a fait 2 fois… sans demander, juste en se pointant dans les sanitaires :)).

06-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

03
Cap Fréhel – Saint Quay Portrieux – Paimpol – Ploubazlanec

Première pointe de notre road trip, le Cap Fréhel. Nous sommes sous le charme de ses couleurs (le sol est tapissé de fleurs roses et jaunes), de ses falaises et des nombreux oiseaux que nous observons avec nos jumelles (+1 dans la checklist !). 

Mini arrêt à Saint-Quay-Portrieux pour revoir la maison d’enfance de Joss et surtout goûter aux pâtisseries introuvables : le Java, sorte de macaron/glaçage éclair au café. 

Ce jour, il pleut des cordes (c’est le premier jour depuis plusieurs semaines et le seul de tout notre trip !). 

Paimpol sous la pluie se résumera à boire une bière à l’abri (dans un super bar, « Le Cargo »). 

08-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

Nuit dans la voiture à Ploubazlanec : le spot est ouf. Vue sur la mer (et plus précisément sur l’île de Bréhat), on y prend vite goût. Il y a un restau près du port accessible à pied. Dégustation d’huîtres chaudes et de moules suite aux conseils de passants du coin. 

09-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

04
Ile de Bréhat – Pointe du Gouffre à Plou(grescant) – Nuit à Plou(guiel)

Aujourd’hui, on prend un bateau à l’Arcouest pour nous rendre sur l’île de Bréhat. Avant ça, le bateau fait le tour de l’île (option : 45 minutes).

Il fait très beau et on s’est motivés suffisamment tôt pour éviter le flot de monde. L’île est une très belle surprise, on adore sa tranquillité, son côté bucolique et ses côtes. 

09-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

Un pique-nique isolé au bord de l’eau et le phare tout au Nord finiront de nous surprendre. Vraiment une île à conseiller (à pied et sans passer par les axes principaux dessinés sur la carte touristique).

Suite de la journée à la pointe du Gouffre, joli arrêt mais nos pieds nous supplient de se poser. On trouve un bar type guinguette où des locaux jouent aux boules bretonnes : une sorte de pétanque/billard. On se sent inclus dans la vie locale et on se voit bien rester ici.  

On dort finalement dans un autre Plou, Plouguiel cette fois à 2 pas de l’eau. On découvre le bonheur des algues marines et on s’initie à la reconnaissance des plantes.

12-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

05
Marché de Trégastel – Ploumana’ch – Morlaix – Roscoff

Nos voisins camping caristes de la veille nous ont conseillé le marché de Trégastel et ils avaient raison : notre pique-nique sera luxueux. Des galettes en tout genre (et la fameuse galette saucisse), un artichaut cuit*, des crêpes sucrées et un kouign-aman. On ne se laisse pas abattre 🙂 

Puis découverte de la côte de Granit Rose à Ploumana’ch, commune de Perros-Guirec (élue village préférée des Français en 2012 – mais ça nous laisse perplexe -). La côte est belle, même si elle n’est pas rose mais plutôt ocre.

13-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

En direction de Roscoff,
on fait deux stops : 

1/ Dans une cidrerie Bio choisie au hasard (et qui s’avère finalement être la cidrerie de l’Elysée (et sans doute la plus chère de France)). 

2/ À Morlaix, petite ville avec un viaduc la traversant. Sympa pour un stop rapide mais pas plus. Ah si, pour manger les meilleures pâtisseries de Stéphane Traon (on n’a pas su se décider alors on repart avec une part de far aux pruneaux, de gâteau breton au caramel, de flan, de kouign-amann et une sorte de russe aux noisettes – ça promet des desserts incroyables pour les prochains jours (heures ?). 

C’est la surprise pour nous de découvrir que l’artichaut est cultivé tout particulièrement en Bretagne. Il y a des champs tout bonnement partout, c’est un peu le paradis de Sarah. 

17-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

06
Saint Pol de Léon – Guimillau – Camaret-sur-Mer

Matinée plutôt tranquille avant de partir au marché de Saint Pol de Léon. Et là… on tombe sur une énorme “statue” d’artichaut à… la confrérie de l’artichaut ! C’est le paradis. Des personnes se sont données pour mission de faire découvrir l’artichaut sous toutes ses formes et font des dégustations. On arrive juste au moment où ils remballent, on a le droit à des restes qui nous régaleront les prochains jours, à un bouquet de fleurs d’artichaut et surtout à une recommandation de restau perdu dans les terres où ils font des artichauts farcis. 

Réservation faite, on quitte le marché pour la crêperie “Ar Chuen” de Guimillau (village où l’église mérite le détour).

tour-bretagne-en-van

La salle de restaurant est digne de la décoration du salon de votre arrière grand-mère mais on est au top.

Cap sur la presqu’île de Crozon (et non seulement la ville de Crozon comme on nous l’avait conseillé… il n’y a rien là-bas :)). On a laissé de côté le finistère Nord pour avancer dans notre road trip mais ce n’est que partie remise.
Balade à Camaret-sur-Mer, petite ville portuaire à la pointe de la presqu’île avec de belles ruelles d’artistes.

Nuit à la Palue, un haut lieu de surf où bon nombre d’Européens vont (nous sommes entourés de surfeurs Allemands, Autrichiens et Suisses notamment). Le spot est absolument fou, seul bémol : la presqu’île est un lieu préservé. Il est possible de se garer mais pas de “déballer”, impossible donc de sortir table, chaises et réchaud. Ce sera donc pique-nique avec vue sur l’océan pour nous.  

19-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

07
Presqu’île de Crozon – Douarnenez – Pouldreuzic

La veille on s’est trouvés une petite compagnie de bateau pour faire une balade… ce sera en Catamaran à Morgat jusqu’au Cap de la Chèvre en passant par l’île vierge. Nous sommes 15 sur le bateau (donc vraiment peu nombreux, on ne se sent pas envahis) et franchement c’est le pied. Il fait ultra beau, le bateau est génial, la côte aussi et on a même croisé un phoque ! Petit stop pour se baigner (nous ne sommes pas aussi courageux que les enfants qui sautent dans une eau à 15°C).

20-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

Recommandation d’un lieu pour pique-niquer : la pointe de Dinan. Et là, c’est juste wahou. La pointe est vraiment sublime avec des falaises donnant sur une eau turquoise. C’est une “triple pointe” alors peu importe où l’on regarde ou presque, nous sommes entourés d’eau !

Stop à Douarnenez, ville moins touristique où on tombe par hasard sur le haut-lieu de fabrication du kouign-amann : c’est de là-bas que tout est parti et il y a même un regroupement de boulangers qui ont créé un label “le véritable kouign-amann de Douarnenez” (bon c’est vrai qu’il était bon !). 

Nuit non au bord de l’eau cette fois pour être plus isolés (la côte en saison est quand même bien rempli et les spots issus de Park4Night sont prisés +++). Artichauts à la poële et bouteille de cidre, visite de la chapelle et dodo !

22-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

08
Penmarch – Kerity – Le Guilvinec – Quimper

Direction Penmarch avec un arrêt par la pointe de la Torche (avec la Palue, c’est le deuxième haut lieu du surf en Bretagne). Il y a des surfeurs et des kite-surfeurs absolument partout ! 

Aujourd’hui c’est la journée la plus chaude (31°C), dommage on a prévu de faire du vélo ahah. Arrivés chez le loueur, il n’a plus de vélos simples, que des vélos électriques… Un peu déçus, on accepte quand même et là… alors même que je suis fan de vélo, c’est la révélation.

23-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

On prend notre pied, c’est encore mieux car ça nous permet d’aller plus loin tout en faisant quelques efforts tout de même. 

25-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

09
Concarneau – Trégunc – Kerascoet – Pont-Aven – Plouharnel

Halte à Concarneau, un peu sélectionnée au hasard, et finalement belle surprise : il faut passer un pont-levis pour avoir accès à la ville (bon clairement, on y reste pas longtemps car c’est carrément BONDÉ, mais on se le note pour y retourner hors saison :)). 

26-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

Repas au “poisson nageur”, un restau perdu à Trégunc mais qui vaut vraiment le détour (pour les mangeurs de poissons ET pour les végé et vegans car ils font un vrai effort !). 

Découverte des maisons de chaume à Kerascoet, c’est vrai que c’est assez fou et charmant (mais on fait vite le tour et surtout il y a encore des habitants qui doivent en avoir ma*** de l’affluence de touristes !).

Nouvel arrêt à Pont-Aven, encore un joli village avec de très belles maisons le long de l’Aven.

27-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

Fin de la journée à Plouharnel tout proche de Quiberon, dans l’un des meilleurs spots du road trip : un parking de plage juste immense où chacun a de l’espace et une vue à couper le souffle.

28-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

10
Site du Bégo – Alignements de Carnac – Vannes – Marais de Séné – Bordeaux 

En passant hier sur la route, on a vu de nombreux bunkers et effectivement il s’avère que c’est la “réalisation la plus importante et la plus puissante du mur de l’Atlantique” avec “près de 180 ouvrages bétonnés disséminés sur les dunes”.

29-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

On s’y balade une bonne heure avant de rejoindre les alignements de Carnac, changement de décor, changement d’époque. Même si le challenge semble complètement fou (porter ces menhirs sans assistance), on y est moins sensibles…

Direction Vannes (qui était censé être notre 1ère destination avant le changement de plan “Josselin”). La ville est vraiment belle, fortifiée elle-aussi avec des portes et le jardin des remparts bien aménagé. Le port est charmant et on y découvre l’une des meilleures crêperies du séjour : “Au vieux Vannes” ainsi qu’un chouette lieu alternatif “le dédale”, mix entre un bar et un lieu d’exposition. 

Après-midi dans les marais-salants du Golfe du Morbihan (au marais de Séné), c’est juste magnifique et l’endroit idéal pour sortir une dernière fois nos jumelles (il s’avère que c’est l’un des lieux en France où il est possible d’observer le plus d’oiseaux !).

31-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

Et nous voilà au 10ème jour, tiraillés entre l’envie de rester et la peur des prévisions bison futé (noire pour le samedi, rouge pour le dimanche)… On prend la route à 17h, un stop pizza à Saintes et nous voilà de retour, prêt pour une nuit dans un vrai lit (sans vue). 


Budget du road trip

L’intégralité de ce road trip nous a coûté 1280€ à 2 soit 640€ chacun pour 10 jour et 9 nuits (dont 2 en logement). 

A noter que de ce budget peuvent être retirés le matériel d’équipement de la voiture pour les fois suivantes ainsi que les cadeaux et autres joyeusetés gustatives ramenés (soit 269€ de moins).

Matériel d’équipement de la voiture : A part la gaz, l’ensemble relève d’un investissement pour la suite !

Le budget s’élève alors pour essence + péage + activités + restaurants + bars + alimentation à 447€ par personne. Et on s’est clairement fait plaisir sur la partie restaurants et sur les activités (catamaran <3).

Poste de dépensesMontant
Essence160€
Péage
(uniquement au retour)
29,90€
Matériel d’équipement de la voiture
(sauf réchaud qui nous avait été prêté) :
planche, tapis de sol, glacière, table, deux chaises, gaz…
140€
Nuit hors voiture
(un hôtel, un airbnb)
116€
Cadeaux/achats autres
(cidres, caramel, biscuits, sardines, soupe de poissons…)
129€
Restaurants & bars
(9 restaurants et de multiples stops cafés/bars)
448€
Alimentation
(courses, marché, pâtisseries…)
117€
Activités
(vélos, bateaux x2, …)
140€


Le véhicule du road trip

05-que-faire-bretagne-visite-bretagne-en-van

Préparation :

Nous sommes partis avec une Ford B-Max, un modèle de voiture plus grand qu’une citadine mais plus petit qu’un break. Cela dit, un des gros avantages est son ouverture en mode van, ultra pratique pour installer le lit. 

Équipement

L’équipement était à la fois sommaire (peu cher et rapide à installer) et efficace ! Une fois les sièges descendus, il suffisait de disposer une planche et le matelas par-dessus. Pour assurer notre intimité et moins de luminosité au réveil, nous avions découpé des tapis de sol à la taille des fenêtres et il suffisait de les caler (pour nous, avec des anciennes cartes téléphoniques !). Pour la partie cuisine, une glacière, un réchaud, un jerrican à eau Décathlon de 10L (méga pratique pour boire, faire à manger et la vaisselle), une table et deux chaises de pêcheurs.


Top / Flop du road trip

Les Tops

 

Les tops “spots”
Nivillac – J1 | Plouguiec – J4 | Plouharnel – J9

Les tops “restaurants”
Crêperie “au vieux Vannes” | Moule “la moule au pot”

Les tops “nourriture”
la confrérie de l’artichaut | le marché de trégastel | les kouign-amann de Douarnenez | les pâtisseries de Morlaix

Les Flops

 

Honnêtement, on s’en sort très bien, on a peiné à trouver des flops. La pleine saison correspond moins à nos aspirations (affluence de touristes et spots de vans parfois bien remplis) mis à part ça, c’était le top !

Retour d'expérience personnelle

1434 vues |

Auteur :

|

De manière générale, si c’était à refaire, on le referait à l’identique ! Les côtes bretonnes ont tellement à offrir que quelques jours de plus n’auraient pas été de trop (mais la réalité de la vie et les besoins de confort de Joss nous ont conduit à rentrer à la date prévue!).

En vrai, chaque département de la Bretagne mérite à lui seul 10 jours si on veut prendre son temps et le découvrir en profondeur. Notre roadtrip était dense et varié : entre voiture, marche, vélo, bateau ! La gastronomie a gagné notre coeur et les quelques personnes rencontrées sur le chemin également : pour sûr, nous retournerons en Bretagne.

L’application Park4Night a guidé notre périple et nous avons eu de belles surprises : attention toutefois à arriver relativement tôt sur les spots en pleine saison au risque de ne plus avoir de place. Pour y parvenir, on avait décidé de manger au restaurant les midis et en mode camping les soirs, c’était un bon équilibre.

Enfin, ce type de séjours peut facilement être gâché par la météo : quand le seul lieu où se poser est le coffre d’une voiture, autant dire que si la météo n’est pas clémente, le bilan peut être très différent. Et en cela, nous avons eu de la chance !

Note de sinternautes pour  Road trip Breton

Donnez votre
avis sur cet article !

Note moyenne des internautes :

Voir aussi

Zone de commentaires partir en europe, visiter l'europe, visiter londres et Berlin

Partir en Europe > Road trip Breton

Poser une question

Vous allez Partir en Europe
et vous avez une question ?
J'y répondrai.

Rédigez ci dessous votre question*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *