Tower of London, la tour de Londres

2458 vues | Par | 14 juin 2021

dès 33,70€ Audio Guide

3/4H Temps de visite

100% mobile

ajouter à ma Triplist

La Tower of London, Tour de Londres en Francais, est un des lieux emblématiques de Londres. Construite sous le règne de Guillaume le Conquérant, la tour de Londres était initialement une forteresse. Durant son histoire, elle connut plusieurs modifications et agrandissements pour assurer la sécurité de la haute sphère royale et celle des bijoux de la Couronne. Ouverte au public depuis l’époque victorienne (XIXème siècle), La Tour de Londres n’en reste pas moins énigmatique. Ses murs abritent en effet de nombreuses histoires, mystérieuses et sanglantes, qui feront frissonner les chasseurs de fantômes les plus intrépides….

Visite de la Tour de Londres | London Tower | Photo par : julia worthington

Visite de la Tour de Londres | London Tower | Photo par : julia worthington

Tower of London, la tour de Londres, forteresse devenue prison à l’histoire aussi riche que sombre.

London Tower, la tour de Londres, forteresse devenu prison à l’histoire aussi riche que sombre.
Acheter mon ticket pour visiter la Tower of London Horaires pour visiter la Tower of London

Horaires

10h00 – 16H00
(derniere admission)

En été, il est possible que de longues files d’attente se forment devant la tour de Londres. Prévoyez de la visiter tôt le matin lorsque c’est plus calme.
Dernier créneau d’entrée : 1 heure avant la fermeture.


Timing à prévoir :
Durée de la visite : Environs 3/4H
Temps de trajet : 1H

 

Histoire de la Tower of London

Vieille litographie tour-de-londres-visiter-londres-

 

Le 14 octobre 1066, Guillaume le Conquérant est vainqueur de la bataille d’Hastings, bataille décisive qui l’oppose au dernier prétendant à la couronne anglo-saxonne, Harold Godwinson. Étant duc de Normandie, Guillaume le Conquérant doit assurer son pouvoir et construire plusieurs fortifications dans la capitale britannique. Londres était, en effet, encore sous la domination saxonne du clan de Godwinson. Après plusieurs combats, il obtient une victoire définitive. Il construit alors 36 châteaux entre 1066 et 1087. Ceux-ci servent aussi bien de forteresses, que de centres administratifs ou de résidences. Pour assurer la défense de la cité londonienne, il fait bâtir la tour de Londres à ce moment-là. Guillaume le Conquérant engage notamment la construction de la tour Blanche, qui ne sera toutefois achevée qu’après sa mort, en 1087. Donjon de la tour de Londres, la tour Blanche abrite aussi les logements du roi. Elle devient, à partir de 1100, une prison importante du pays. Son premier prisonnier fut Rainulf Flambard, un évêque influant sous le règne de Henri Ier d’Angleterre. Celui-ci s’évada néanmoins rapidement.

 

London-tower-la-our-de-Londres-amy-leigh-barnard

La tour de Londres est composée de : 

  • La tour Blanche, qui est un donjon (la structure la plus imposante du château médiéval, qui contient les logements du roi).
  • Le rempart intérieur, qui délimite un zone au sud de la tour Blanche et s’étend jusqu’au rives de la Tamise. Ce rempart abritait des bâtiment en bois qui ont disparu depuis.
  • Les logement royaux, qui finirent par empiéter sur les remparts à partir 1170.
  • Les remparts intermédiaires, construits sous le règne de Richard Coeur de Lion pour agrandir l’espace. Au XIIIème siècle furent construites, sur ce rempart, la tour de Beauchamp puis 12 autres tours :
    • Bell
    • Devreux
    • Flint
    • Bawyer
    • Brick
    • Martin joyaux de la couronne
    • Constable
    • Broad arrow
    • Salt : Archets + entrepôt en temps de paix + Prison
    • Lanthorn
    • Wakefield
    • Bloody
    • Ces tours servaient à tirer en enfilade contre les assaillants, et elles abritaient aussi des logements.
  • Le rempart extérieur.
  • Une chapelle.
  • Les Joyaux de la Couronne sont quand à eux protégés dans la caserne Waterloo. Elle est l’un des bâtiments principaux de la cour intérieure de la tour de Londres. Elle est couramment appelée « Waterloo block ».
  • Plus loin dans la cour, étaient pratiquées les exécutions de haut rang. Des histoires qui ont, là encore, inspiré de nombreux films…
  • Des modifications y seront apportées jusqu’au XVIème siècle et la tour sera ouverte au public à partir de l’époque victorienne (XIXème siècle).

 

 

Voir le plan de la Tour de Londres

Plan de la tour de Londres

Les gardiens de la tour de Londres

Beefeaters,_Tower_of_London_-_geograph.org.uk_-_908658

 

La tour est gardée par les beefeaters, littéralement « mangeurs de boeuf ». Ce mot vient du vieux français « bufetier », qui signifie « gardien du buffet royal ». Ces gardiens s’occupent, entre autres, des corbeaux afin de préserver le royaume (Royaume-Uni) du mauvais sort et de la destruction qui s’y abattraient si les corvidés venaient à disparaitre.

Si vous rêvez de devenir beefeaters sachez, tout de même, qu’en plus d’aimer les corbeaux, il faut aussi réaliser une carrière militaire de minimum 22 ans, accéder à minima au grade d’adjudant et obtenir la médaille de Bonne conduite qui récompense 15 ans de comportement exemplaire (ou de crime resté caché 😉 ).

Ils sont, bien entendu, en charge de la sécurité des Joyaux de la Couronne.

Les prisonnier (historiques) de la tour de Londres

  • En 1356 – 1360, Jean le Bon y fut emprisonné suite à la bataille de Poitiers, au cours de laquelle il fut capturé.
  • 1415-1427, Charles d’Orléans , capturé et libéré sur rançon 12 ans après sa capture.
  • 1466, Henri VI, lors de la guerre civile des Deux-Roses qui l’opposait à Édouard IV. Il y fut tué en 1471.
  • 1477, le Duc de Clarence, qui fut exécuté pour sorcellerie contre Édouard VI.
  • 1536, Anne Boleyn, deuxième épouse d’Henri VIII, et Catherine Howard, sa cinquième épouse, pour adultère.

Les fantômes de la tour de Londres

London-tower-la-our-de-Londres-nick-fewings-web

 

  • Anne Boleyn fut victime de la première exécution royale. Mariée à Henri VIII, elle lui avait promis un fils qui ne vint jamais. La légende raconte que pour avoir cet enfant, elle aurait essayé de coucher avec son frère mais se serait ravisée au dernier moment. Ces bruits de couloirs arrivèrent jusqu’aux oreilles du Roi qui l’a fit exécuter. On raconte qu’elle apparait à intervalles réguliers le jour de son exécution. Sa dernière apparition remonterait à 1933. En 1654 un garde témoignait : « à l’aube j’ai vu sortir du brouillard un silhouette blanche, un bonnet la surmontait, sans tête en dessous, et elle se dirigeait vers moi. Après avoir fait les sommations d’usages, je me suis approché mais quand la baïonnette à traversé la forme, un éclaire s’est propagé le long du canon et j’ai été assommé sous le choc. »
  • Margaret Pole, comtesse de Salisbury fait aussi partie des gentils fantômes de la tour de Londres. Elle fut condamnée à mort en 1541, à 67 ans. Elle était de la famille Plantagenêt, héritière d’York et donc susceptible de faire de l’ombre à Henri VIII, tous les deux cousins. Elle était aussi catholique, ce qui, à la suite de la rupture avec le Pape et l’Église romaine décidée par Henri VIII, était devenu suspect. Le roi la fit condamner à mort. Sa mort fut terrible car le bourreau dut s’y reprendre à trois reprises pour lui trancher la tête. Pour certains, son exécution se reproduit tous les ans le jour de sa mort en bas de la tour Verte.
  • Sir Walter Raleigh a, lui aussi, perdu sa tête dans la tour de Londres. Il fut, en effet, accusé de conspiration contre le roi Jacques 1er en 1618. Selon les rumeurs, il apparaitrait sur les remparts, près de ses appartements, dans ce qui est surnommé « la promenade de Raleigh ».
  • Richard et Edward, fils de Henri IV. La « Bloody Tower » fut le théâtre de la disparition des deux princes de 9 et 12 ans. L’ainé allait être couronné roi d’Angleterre quelques jours plus tard. Leurs corps ne furent jamais retrouvés. Un crime qui a permis, aux commanditaires, de changer le cours de l’Histoire. Le Duc de Gloucester, qui allait, devenir Richard III ? Leur oncle, Henri VII, qui devint le premier roi des Tudor ? On ne saura sûrement jamais qui a assassiné ces deux princes….
  • La tour Blanche, malgré des siècles d’histoire, n’abrite pas encore son fantôme… Mais l’âme des chats emmurés vivants pour préserver du sort ne sont sûrement pas loin.

 

 

Les deux frère assassinés de la tour de Londres

 

Richard et Edward, fils de Henri IV. Leurs corps ne furent jamais retrouvés…

 

Se rendre à la Tour de Londres

Tower of London

St Katharine’s & Wapping, EC3N 4AB, Londres

Se rendre à la Tour de Londres

Métro

District line ou Circle line jusqu’à Tower Hilll

Train

N’importe quel train jusqu’à Fenchurch Street (5 minutes de marche) ou London Bridge (15 minutes de marche)

Bus

15, 42, 78, 100 ou RV1

Forte fréquentation.
Aucun tel / camera
Guide papier payant (£4.99)
Il n’est pas possible de modifier ce billet
Mal adapté aux handicaps moteurs

-20% avec le London CityPass
Expérience originale
Accessible en transport en commun
Adapté aux enfants et aux grand enfants
Durée de la visite (comptez 3h minimum)
Audio Guide

Visite de la tour de Londres

Admirez les véritables Joyaux de la Couronne de Londres

Couronne de pierres précieuses, scintillements de diamant, sceptre d’or, toute la majesté d’une monarchie britannique et d’un empire qui fut, notamment à l’époque victorienne (XIXème siècle), la première puissance du monde. L’exposition abrite notamment une bague qui appartint à Édouard le Confesseur il y a plus de 1000 ans, mais aussi le manteau impérial ou encore l’armure XXXL d’Henri VIII dans la collection de l’Armory Royal. Vous pourrez aussi y visiter la chapelle Saint-Jean, au premier étage, datant de 1080, ce qui en fait la plus ancienne église de Londres, et découvrir bien d’autres trésors historiques.

Ce qui est inclus dans votre billet pour la tour

  • Voir les Bijoux de la Couronne
  • Les corbeaux
  • White Tower (tour Blanche)
  • La lignée des rois
  • Relève de la garde à la tour de Londres
  • Bloody Tower
  • Musée de la torture de la tour
  • La forteresse
  • Le palais médiéval
  • L’armurerie
  • Le musée des fusillés 

Points forts de la visite de la Tour de Londres

  • Découvrez les authentiques Joyaux de la Couronne du Royaume-Uni, soigneusement protégés dans les fortifications de la tour.
  • Vous apercevrez les Yeomen Warders, aussi connus sous le doux nom de Beefeaters, les gardiens de la tour de Londres
  • La White Tower (d’où vient le nom de la tour de Londres) abrite la Royal Armouries et sa fascinante collection d’armures et d’armes
  • Attractif pour les grands et les petits !

La Tour de Londres : Remarques & Informations utiles

  • Il est interdit de fumer, manger et boire dans tous les bâtiments, à l’exception des zones réservées
  • L’utilisation de matériel photographique et d’enregistrement ainsi que des téléphones portables est interdite dans tous les bâtiments (sauf mention contraire)
  • Les chiens ne sont pas autorisés (à l’exception des chiens guides)
Voir les disponibilités pour visiter la tour de Londres

FAQ

Combien de temps dure la visite de la tour de Londres ?

En moyenne, trois à Quatres heures.

La visite de la tour de Londres est-elle adaptée pour les fauteuils roulants ?

La Tour de Londres est en grande partie aménagé pour permettre l’accès aux fauteuils roulants ; certaines pièces restent néanmoins inaccessibles. Des fauteuils peuvent être loués directement sur place. l’entrée des soignants accompagnateurs est gratuite.

Peut-on déposer ses affaires à l’entrée de la tour de Londres?

Il n’y a pas de consigne à bagages et les grands sacs ne sont pas autorisés dans la tour.

Voir aussi

Retour d'expérience personnelle

2458 vues |

Auteur :

|
Note de sinternautes pour  Tower of London, la tour de Londres

Donnez votre
avis sur cet article !

Note moyenne des internautes :

Zone de commentaires partir en europe, visiter l'europe, visiter londres et Berlin

Partir en Europe > Tower of London, la tour de Londres

Poser une question

Vous allez Partir en Europe / Londres
et vous avez une question ?
J'y répondrai.

Rédigez ci dessous votre question*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien font :
3 + 11

(Pour vérifier qu'il ne s'agit pas d'un robot qui saisit le formulaire)